fbpx

Martha Wainwright se joint à la COOP

La COOP Les Faux-Monnayeurs est très heureuse d’annoncer sa nouvelle collaboration avec l’artiste montréalaise Martha Wainwright, qui annonçait tout récemment la sortie de son prochain album, Love Will be Reborn, le 20 août 2021. L’équipe des Faux-Monnayeurs agira à titre de producteur de spectacles pour la prochaine tournée mondiale de l’artiste, entamée depuis le 26 juin dernier. Un travail d’équipe, avec des joueurs solides, qui permettra d’allier les forces de chacune des parties et d’accroître le rayonnement du manifeste talent de l’artiste, à l’international. Un partenariat, donc, entre Cadence Music, Pheromone Recordings, Martha elle-même, ainsi que ses divers agents à travers la planète (États-Unis, Europe, Australie, Canada, Asie et Amérique du sud). La tournée est déjà sur une belle lancée avec plus de 40 dates annoncées au travers le Canada et l’Europe, et qui continuera d’évoluer d’ici les prochains mois, avec plusieurs nouvelles dates à venir.
À PROPOS DE MARTHA WAINWRIGHT
Née à Montréal et fille de Loudon Wainwright III et Kate McGarrigleMartha Wainwright fut submergée dans un océan de musique dès la naissance. Wainwright chante et se produit sur scène et en studio à un jeune âge, mais l’idée d’une carrière musicale trouble l’adolescente au secondaire. Elle fuit la musique et décide plutôt d’étudier le théâtre à l’Université Concordia. Peu après avoir entamé ses études, Wainwright commence à composer ses propres pièces musicales et offre des prestations dans les salles et les cafés de Montréal. En 1997, elle sort son premier enregistrement : une cassette intitulée Ground Floor. Elle commence également à faire de la tournée en tant que musicienne et choriste pour son frère aîné, Rufus Wainwright. Martha déménage à New York et joue dans une comédie musicale intitulée Largo. Elle sort un EP éponyme en 2002, ainsi qu’un EP de quatre chansons intitulé Factory. En février 2005, Wainwright sort un autre EP : Bloody Mother Fucking Asshole, suivi de son premier album complet, Martha Wainwright, en avril. Son deuxième album, I Know You’re Married But I’ve Got Feelings Too, voit le jour au printemps 2008. Un an plus tard, elle sort Sans Fusils, Ni Souliers, à Paris, un album de 15 reprises live d’Édith Piaf. En 2012, elle revient avec son troisième album studio, Come Home to Mama, et en 2015, elle sort un album de berceuses avec sa demi-soeur, Songs in the Dark.
L’auteure-compositeure-interprète charmante sera de retour avec Love Will Be Reborn en août 2021. Son cinquième album studio succède plusieurs années de solitude et de lucidité à la recherche d’optimisme et de joie. Ce processus artistique, aussi libérateur qu’exaspérant, lui fait découvrir une nouvelle approche à la création. Wainwright plaisante en disant que c’est son album canadien, étant donné qu’elle est de retour à Montréal (URSA mtl), qu’elle travaille avec des musiciens de Toronto, ainsi qu’avec Pierre Marchand en tant que producteur.